Huiles essentielles

???????????

Reconnues depuis la plus haute Antiquité pour leurs puissantes propriétés thérapeutiques, les huiles essentielles, issues de la distillation des plantes aromatiques, méritent d’occuper une place importante aujourd’hui.

En première intention, pensez à inclure  dans votre alimentation les épices et les aromates qui soutiendront votre digestion.

Vous pouvez également cuisiner avec les huiles essentielles. Vous serez enchanté(e) et transporté(e) dans un univers vous offrant de nouvelles sensations culinaires !

L’huile essentielle d’estragon et l’huile essentielle de citron pourront être utilisées pour agrémenter une salade ou un poisson, l’huile essentielle de géranium bourbon pour parfumer une chantilly Végan, une goutte d huile essentielle d’orange douce dans une mousse au chocolat ou dans la bûche de Noel….autant d’idées saveurs à découvrir.

Je vous conseille toutefois de respecter un certain nombre de règles, notamment  de choisir impérativement des huiles essentielles, hydrolats ou eaux florales issues de l’agriculture biologique.

En général, 1 à 2 gouttes seront largement suffisantes dans un plat, un peu plus : 4 à 6 gouttes pour les huiles essentielles d’agrumes. Pour les hydrolats et eaux florales : 1 à 2 c à café,  parfois à soupe,  parfumeront convenablement vos recettes.

Rappel : les huiles essentielles ne sont pas miscibles dans l’ eau, il vous faudra donc toujours les incorporer soit à une huile végétale, un jaune d’œuf, un lait ou du sirop d’agave.

Les huiles essentielles sont puissantes, elles doivent donc être utilisées avec prudence pour tous et en particulier les enfants, les femmes enceintes et allaitantes.

Veillez à la qualité et à l’authenticité  des huiles essentielles que vous achetez. Le nom de la plante et de l’espèce (en latin) le chémotype encore appelé la spécificité botanique (s.b), l’origine (cueillette sauvage, biologique…) doivent être  notamment mentionnées.

Vous trouverez ci-dessous  les précautions d’usage élémentaires concernant l’utilisation des huiles essentielles :

Pour une première utilisation d’une huile essentielle, pensez à la tester en mettant une trace au niveau du pli interne du coude ou du poignet pendant 10 minutes pour voir comment vous réagissez.

Conservez vos huiles essentielles à l’abri de la chaleur et de la lumière.

Bien fermer vos flacons après chaque utilisation.

Ne pas les laisser à la portée des enfants, veillez à les placer dans des endroits peu accessibles pour eux (en hauteur sur une étagère fermée…)
Si vous avez une projection d’huile essentielle dans les yeux, ayez le réflexe de mettre de l’huile végétale (d’où l’intérêt d’en avoir toujours dans votre trousse d’urgence) directement dans votre œil et de bien le rincer à l’huile. Si l’irritation persiste, consultez rapidement votre ophtalmologiste.
N’utilisez jamais d’huile essentielle en interne, et encore moins à jeun (sur un estomac vide), sans l’avis de votre aromathérapeute.
N’utilisez jamais d’huile essentielle pure sur votre visage, dans vos oreilles (en interne), dans les yeux ou sur les parties génitales.
Si une huile essentielle est ingérée par erreur, avalez de suite 2 à 3 cuillères à soupe d’huile d’olive par exemple et du charbon végétal (en gélules) et le cas échéant appelez les  urgences.

Pour plus d’informations et de conseils d’utilisation, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien/ aromathérapeute/ naturopathe.

Pour vous aider à faire votre trousse personnelle d’huiles essentielles, je vous conseille :

 

En huile essentielle anti-infectieuse majeure à large spectre  :

  • Tea tree (mélaleuca alternifolia), cette huile est aussi une anti-candidose majeure.

huile-essentielle-tea-tree

  • ou Ravintsara de Madagascar c’est-à-dire le cannelier à camphre (cinamommum camphora). C’est aussi une huile intéressante si votre endormissement est difficile et/ou en cas d’insomnie par ruminations.

 huile-essentielle-ravintsara

En huile essentielle avec phénol  :

Les huiles essentielles de la famille des phénols sont anti tout  c’est-à-dire anti-infectieuse, anti-inflammatoire, anti-spsamodique, anti-virale, anti-bactérienne, anti-microbienne, anti-fongique, anti-parasitaire, anti-mycosique. Elles sont contre-indiquées en cas d’hypertension artérielle et de diabète. Elles doivent toujours être diluées  car irritantes pour la peau et les muqueuses et hépatotoxiques.

  • Clou de girofle (eugénia caryophyllus) : outre les propriétés des phénols en général, cette huile essentielle a la spécificité d’être analgésique. Pour les bains de bouche, privilégiez l’hydrosol de clou de girofle.

clou de girofle

  •  ou Thym à Thymol (Thymus vulgaris CT Thymol) : en cas d’infection virale et/ou  bactérienne, diluez 1 goutte dans 1 cuillère à soupe d’huile végétale et appliquez le mélange, pendant 1 ou 2 jours à raison de 2 fois/j, en onction légère au niveau des plis internes des coudes, des poignets, sur le thorax. S’il n’y a pas d’amélioration au bout de 48 h, consultez rapidement votre médecin.

he-thym-a-thymol

 

En huile essentielle anti-spasmodique majeure :

  • Basilic (Ocimum basilicum)

Photo basilic2

  • ou Estragon (artemisia draconculus)

estragon

En huile essentielle hémo statique :

  • Géranium rosat (Pelargonium rosat) : 1 à 2 gouttes sur une compresse pour arrêter un saignement (coupure, épistaxis)

he-geranium-rosat

  • ou Ciste ladanifère (Cistus ladaniferus) :  En cas de petite plaie, mettre 1 à 2 gouttes directement sur la plaie, que vous aurez préalablement désinfecté avec un peu d’eau + citron/ antiseptique acheté en pharmacie.

Si l’hémorragie est importante , consultez d’urgence.

huile-essentielle-plante-ciste

 

Pour l’huile essentielle anti-hématome,

choisissez l’ Hélichryse italienne (Helichrysum italicum) : c’est l’huile anti-hématome par excellence. Mettre 2 à 3 gouttes directement sur la zone concernée en onction très légère, jusqu’à 4 fois par jour.

Attention : de par les cétones qu’elle contient, cette huile est contre-indiquée chez la femme enceinte et allaitante et chez les enfants avant 2 ans.

helicryse

Pour la fatigue, pour booster vos surrénales :

  • Pin sylvestre (Pinus sylvestris) Attention, cette huile est plutôt hypertensive, donc prudence si vous faites de l’hypertension.

pin sylvestre

  • ou Epinette noire (Picea mariana)

épinette noire

Ces 2  huiles essentielles sont cortison-like, elles vous  redonneront  du tonus naturellement en cas de fatigue et vous aideront à lutter contre les stress de la vie courante.

Diluez 3 gouttes dans 1 cuillère à café d’huile végétale  et frottez vigoureusement la région des reins, de préférence le matin après votre douche. Veillez à plier vos genoux, vous pencher un peu en avant, à expirer et à inspirer en ramenant l’air au niveau des reins.

 Pour faciliter la digestion :

  • Citron , (Citrus limonum zest) : 55% de ses molécules sont des aldéhydes donc elle est photosensible. Sur les muqueuses et les peaux sensibles, elle peut être irritante.

he-citron-zeste-bio-10ml-18

  • ou Menthe poivrée (Mentha piperita)

huile-essentielle-menthe-poivree

Attention : de par les cétones qu’elle contient, cette huile est contre-indiquée chez la femme enceinte et allaitante et chez les enfants avant 2 ans.

Mettre une trace sur votre doigt et déposez-la sur la langue, cela rafraîchira votre haleine et soutiendra vos fonctions digestives, en cas de repas copieux par exemple ou de troubles digestifs.

 

Je vous conseille d’ajouter à cette trousse :

  • une huile essentielle polyvalente : la lavande vraie  (Lavandula angustifolia) :  boutons, brûlures légères, escarres, piqûres d’insectes… Mettre 1 à 2 gouttes directement dessus ou par prudence (surtout si utilisation sur le visage), les diluer dans un peu d’huile végétale avant application. Petite astuce pour un sommeil réparateur, mettre 1 à 2 gouttes directement sur votre oreiller avant de vous endormir. La fragrance vous bercera…

Champs-de-lavande-7

 

  • ainsi qu’une huile essentielle de votre choix  dont vous appréciez l’odeur : par exemple, Ylang Ylang (Cananga odorata), ou  Mandarine (Citrus reticulata). A sentir directement et uniquement en cas de besoin.

he-ylang-ylang-complet

Pour les huiles végétales, vous pouvez choisir une huile d’amande douce ou bien une huile d’olive Biologique ou encore

  • Une huile végétale d’arnica  : utile pour réparer, cicatriser, en cas de  traumatisme ou de contusions
  • De  callophylle inophylle de Madagascar :  huile végétale n°1 de la micro-circulation, attention : toujours l’associer à hauteur de 10% avec une ou plusieurs autres huiles végétales et la tester au pli du coude avant usage.
  • De sésame, de nigelle ou encore de noyau d’abricot (ma préférée!)…

Je vous souhaite de très belles rencontres avec les huiles essentielles.

Isabelle